Parution Terre Humaine en 2016
9782259243544
288 pages
19,50 €

Roland VILELLA

La sentinelle de fer

Mémoires du bagne de Nosy Lava (Madagascar)

L’île de Nosy Lava, au nord-ouest de Madagascar, a abrité le dernier bagne du pays définitivement fermé en 2010.
En 2004, malgré la sinistre réputation des lieux, Roland Vilella, un marin familier de ces eaux, débarque dans l’île que surplombe, inquiétante sentinelle de fer, un phare rouillé et sans âge.
Il y fait la connaissance d’Albert Abolaza, un prisonnier hors du commun, condamné aux travaux forcés à perpétuité. Une forte amitié va lier les deux hommes. Mémoire vivante du bagne, Albert se fait le porte-parole de ses compagnons de misère, torturés et tués en toute impunité durant des années.
A partir de ce témoignage exceptionnel couvrant les trente dernières années du bagne et de celui des autres bagnards, Roland Vilella restitue la mémoire de ces hommes perdus, criminels, devenus victimes de leurs gardes.
Au fil des pages, de violences sanglantes en anecdotes poignantes, la parole des détenus que domine celle d’Albert se mêle à l’histoire de l’île et porte jusqu’à nous la voix bâillonnée du bagne de Nosy Lava.
Une aventure et un témoignage uniques qui s’inscrivent dans la grande tradition de la collection Terre Humaine.

« Un livre magnifique ! » Florence Aubenas.

Le témoignage saisissant, recueilli par Roland Vilella, du bagnard Albert Abolaza, « mémoire vivante » du bagne de Nosy Lava à Madagascar (définitivement fermé en 2010). A partir de son récit exceptionnel couvrant les trente dernières années du bagne et de celui des autres bagnards, Roland Vilella restitue la mémoire de ces hommes perdus, criminels, devenus victimes de leurs gardes.

Terre humaine