Parution Terre Humaine en 1994
9782259027212
400 pages
23,50 €

Jean BEZIAN

Huguette BEZIAN

Les Grandes Heures des moulins occitans

Ce livre est une expression essentielle de la civilisation occitane. Dans tout village, et jusqu’à l’avant guerre, le meunier -la meunière- outre le maire et le curé, ont été des personnages centraux de la vie quotidienne. Les Grandes Heures des moulins occitans est une oeuvre originale d'”ethnologie populaire”: plus de deux cents témoins du Laura gais, entre Toulouse et Carcassone, y ont activement participé.
Comme dotés d’une puissance cosmique, les moulins reliaient magiquement les forces vives de la Terre et celles du Ciel. Recourant à un langage de marin, le meunier oriente par son gouvernail les ailes de ce vrai navire. Il est à l’écoute du vent et, armé d’un frein, agit sur la puissante mécanique de ce vaisseau terrien. Si la finesse de l’ouïe est indispensable au meunier, il lui faut ne dormir que d’un œil, saisir l’odeur du frelage du bois, du froment, et les gémissements des poulies et de la voiture sont autant de signaux que l’air lui transmet. Avec passion, Jean et Huguette Bézian évoquent, comme au cours d’une veillée villageoise, le temps passé: les querelles paysannes, les légendes, les chansons, les temps de bonheur, et comment on construit un moulin, et comment on fait la farine, et comment la vendre.
Ce beau livre répond avec simplicité et avec une extrême précision à ce qui touche ce grand métier d’artisans qui avaient le goût du travail et qu’une pensée industrielle aveugle a méprisé et saccagé, un système fiscal absurde précipitant leur fin. Cette chute coïncide avec l’essor d’une culture de loisir pour laquelle le travail est synonyme de calamité. Les Grandes Heures des moulins occitans font revivre une civilisation occitane, encore présente dans nos plus petits villages occitans.
Mais le moulin, à l’an 2000, connaît, en ces temps de rapide mutation, une forme inespérée de résurrection : ce livre y apportera, sans le moindre doute, un puissant concours.

Avec ces incomparables conteurs, nous suivons non sans émotion la naissance, l'apologie et le déclin des moulins.

Terre humaine